Close Membres Trouvez un optométriste

Santé visuelle des enfants: c’est le moment d’y voir

Un enfant sur quatre souffre d’un problème visuel pouvant nuire à sa réussite scolaire
La semaine de relâche est un moment idéal pour consulter son optométriste

Montréal, le 19 février 2015 –  La vision joue un rôle de premier plan dans le développement d’un enfant, que ce soit pour son apprentissage général ou sa réussite scolaire. Malgré ce fait qui peut paraître évident, deux enfants sur trois font leur entrée à l’école sans même que leur vision et leurs yeux n’aient été examinés, alors que les frais d’examen, pour les moins de 18 ans, sont pourtant couverts par la RAMQ.

Rien de surprenant si, encore aujourd’hui, près de 25 % des enfants d’âge scolaire souffrent de problèmes visuels; des problèmes qui, bien souvent, passent sous le radar des parents ou des professeurs. « Cela est notamment dû au fait que l’enfant qui souffre d’un problème visuel ne l’exprimera pas de manière claire, explique Dr Steven Carrier, optométriste et président de l’Association des optométristes du Québec. Il se plaindra plutôt de douleurs à la tête, d’yeux qui piquent, de fatigue ou présentera des problèmes d’attention en classe. »

À long terme, un trouble visuel chez l’enfant peut engendrer des conséquences plus graves, sur ses capacités motrices par exemple, en plus d’avoir un impact négatif sur ses performances scolaires. À preuve, un enfant d’âge scolaire sur six ayant reçu un diagnostic de problèmes d’apprentissage présente plutôt un problème de vision susceptible d’être corrigé. Et si les problèmes visuels les plus fréquents comme l’hypermétropie, l’astigmatisme et la myopie sont relativement bien connus, il existe d’autres troubles oculaires, tels que l’amblyopie (œil paresseux) et le strabisme (œil qui louche), qui peuvent causer une déficience visuelle s’ils ne sont pas détectés et corrigés avant que l’enfant atteigne l’âge de 10 ans.

« La bonne nouvelle, c’est que l’optométriste est en mesure de détecter et de corriger la plupart de ces problèmes, avec des examens complets, gratuits et adaptés spécialement aux enfants. Par exemple, chez les plus jeunes, l’examen des yeux se déroule sous la forme d’un jeu : nous avons recours à des dessins, des jouets et des lumières pour détecter si un enfant a un problème. Donc, contrairement à ce que l’on peut penser, l’enfant n’a même pas besoin de savoir lire. Avec son côté ludique, il s’agit même d’une activité originale et agréable à faire avec son enfant et qui s’intègre facilement aux vacances de la semaine de relâche » poursuit Dr Carrier.

Parce que cela pourrait faire toute la différence dans la vie d’un enfant, l’Association des optométristes du Québec recommande qu’un examen de la vision complet soit effectué chaque année, et ce, jusqu’à l’âge adulte. Cet examen peut d’ailleurs facilement entrer dans la routine familiale, au même titre que de consulter un médecin ou un dentiste.

À propos des optométristes

L’optométriste est un professionnel de la santé de première ligne, qui détient un doctorat universitaire de cinq ans et qui agit comme porte d’entrée pour tous les besoins en matière de vision, de soins des yeux et d’articles de lunetterie. Son rôle est d’évaluer la vision et la santé de l’œil, tout en pouvant prescrire et administrer des médicaments aux fins de l’examen de la vision et du traitement de certaines pathologies oculaires. Il prescrit également les lentilles ophtalmiques nécessaires, qu’elles soient cornéennes ou pour lunettes, et des traitements de rééducation visuelle.

L’optométriste prodigue des conseils afin de prévenir les troubles visuels et de promouvoir la saine santé oculovisuelle de ses patients et, au besoin, il peut diriger le patient vers d’autres professionnels de la santé. Pour trouver un optométriste près de chez vous, visitez www.aoqnet.qc.ca

Renseignements :

Maryse Nolin
Directrice générale
Association des optométristes du Québec
514-288-6272
maryse.nolin@aoqnet.qc.ca

Télécharger l’illustration

One in four children suffers from a vision problem that can negatively affect school performance
March Break is an ideal time to see an optometrist

Montreal, February 19, 2015 – Vision plays a vital role in a child’s development, whether in general learning or in success at school. Although this fact may seem obvious, two out of three children begin school without having had their vision or eye health examined, despite the fact that the cost of an exam for children under 18 years is covered by RAMQ.

Not surprisingly, nearly 25% of school-age children today suffer from vision problems, which can often go unnoticed by parents and teachers. “This is partly due to the fact that a child with a vision problem will not express it clearly,” said Dr. Steven Carrier, optometrist and president of the Association des optométristes du Québec. “Instead, he or she may complain of headaches, itchy eyes or tiredness, or may have attention problems in the classroom.”

In the long term, a vision disorder in a child can lead to more serious consequences, with motor skills, for example, in addition to having a negative impact on performance at school. As proof, one in six school-age children who has been diagnosed with learning problems actually has a vision disorder that can be corrected. Also, while the most common disorders, such as farsightedness, astigmatism and nearsightedness are relatively well-known, there are other eye conditions, such as amblyopia (lazy eye) and strabismus (crossed eyes), which can cause vision loss if not detected and corrected before the child reaches the age of ten.

“The good news is that an optometrist can detect and fix most of these problems, with a comprehensive evaluation that is free and tailored specifically to children. For example, for the youngest patients, the eye health exam is in the form of a game. We use drawings, toys and lights to detect whether a child has a problem. So contrary to what you might think, the child does not even need to know how to read. With its playful side, the exam is a creative and fun activity that you can do with your child and easily include in the March Break vacation,” Dr. Carrier added.

Because this could make all the difference in a child’s life, the Association des optométristes du Québec recommends that a complete eye health exam be conducted every year, until adulthood. This exam can even become part of a family’s routine, on the same level as consulting a doctor or a dentist.

About optometrists

The optometrist is a healthcare professional of the first order. Holding a doctorate earned over five years in university, they are qualified to act as a point of entry for all needs regarding vision, eye health, and the provision of eyeglasses. Their primary roles are the evaluation of a patient’s vision and eye health, and the prescribing and administering of medications related to the eye exam as well as to the treatment of certain ocular pathologies. Optometrists also prescribe necessary ophthalmic lenses, in the form of contact lenses or eyeglasses, and for providing treatment as part of visual rehabilitation.

The optometrist provides patients with guidance in the prevention of vision problems and the maintaining of good eye health, and can direct a patient towards other health professionals if it is required. To find an optometrist near you, please visit www.aoqnet.qc.ca

For more information:

Maryse Nolin
Executive Director
Association des optométristes du Québec
514-288-6272
maryse.nolin@aoqnet.qc.ca

Download pdf

Trouvez un optométriste