La santé visuelle des enfants : l’ABC de la réussite

80% de l’apprentissage d’un enfant passe par sa vision et pourtant, près de 25% des enfants au Canada ont des troubles de vision non détectés.

Malgré le lien direct entre la vision et la réussite scolaire, seulement le tiers des enfants sont examinés par un optométriste avant leur entrée à l’école. La rentrée scolaire et la semaine de relâche sont des moments propices pour amener ses enfants chez l’optométriste.

Les troubles de vision non traités peuvent s’aggraver et avoir des répercussions à long terme sur la santé des yeux de l’enfant, ainsi qu’un impact direct sur sa réussite scolaire. Un examen de la vue en bas âge est la manière idéale de détecter de potentielles anomalies, mais aussi de prévenir leur apparition. Des problèmes de vision sont souvent décelés chez les enfants qui ne présentent aucun symptôme, c’est pourquoi l’Association des optométristes du Québec recommande qu’un enfant passe un examen avant l’âge de trois ans, puis sur une base annuelle tout au long du parcours scolaire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les enfants n’ont pas besoin de connaître les lettres ou les chiffres pour effectuer un examen de la vue. À l’aide d’une série d’appareils, de jeux et de lumières, l’optométriste a une idée très précise de l’état de la vision de l’enfant. Des jouets et des dessins sont utilisés afin de rendre la visite amusante et stimulante pour les enfants, tout en conduisant les tests nécessaires à l’évaluation. Ainsi, les enfants conservent un souvenir heureux de leur expérience chez l’optométriste.

L’examen de la santé de l’œil, indissociable de l’examen de la vue, permet de détecter de potentielles maladies, telles que des cataractes congénitales, qui ne peuvent pas être décelées avec un simple examen de la vue.

Les parents peuvent aussi jouer un rôle en surveillant l’apparition de symptômes chez l’enfant. Contrairement aux adultes qui sont en mesure de décrire un problème visuel, les enfants ne peuvent le faire, particulièrement si le problème est de naissance ou acquis en très bas âge. Pour eux, leur vision est normale puisqu’ils n’ont jamais connu autre chose. Les parents doivent être attentifs aux symptômes exprimés par les enfants, comme des maux de tête fréquents, clignements constants des yeux, des yeux qui piquent ou qui brûlent.

L’examen complet de l’œil et de la vision devrait s’inscrire dans une routine annuelle comme celle d’aller chez le dentiste ou le pédiatre. De plus, considérant que l’examen visuel est couvert par la Régie d’assurance maladie du Québec jusqu’à l’âge de 17 ans inclusivement, il n’y a pas de raison de s’en passer.

À propos des optométristes

L’optométriste est un professionnel de la santé de première ligne, qui détient un doctorat universitaire de cinq ans et qui agit comme porte d’entrée pour tous les besoins en matière de vision, de soins des yeux et d’articles de lunetterie. Son rôle est d’évaluer la vision et la santé de l’œil, tout en pouvant prescrire et administrer des médicaments aux fins de l’examen de la vision et du traitement de certaines pathologies oculaires. Il prescrit également les lentilles ophtalmiques nécessaires, qu’elles soient cornéennes ou pour lunettes, et des traitements de rééducation visuelle.

L’optométriste prodigue des conseils afin de prévenir les troubles visuels et de promouvoir la saine santé oculovisuelle de ses patients et, au besoin, il peut diriger le patient vers d’autres professionnels de la santé. Pour trouver un optométriste près de chez vous, visitez Localisez votre optométriste.


TÉLÉCHARGER L’ILLUSTRATION