À propos de l'AOQ

Vision

  • Les optométristes au cœur de la santé oculovisuelle de tous les Québécois.  

Mission

  • Promouvoir la valeur et le rôle de l’optométrie au sein du système de santé québécois.
  • Favoriser l’indépendance professionnelle et financière des optométristes et mobiliser la profession autour d’objectifs communs.
  • Anticiper les tendances, guider et accompagner nos membres en fonction de leurs besoins.

Valeurs

  • Leadership : Nous ne faisons pas que défendre l’intérêt de nos membres, nous sommes prévoyants et innovants, et prenons les devants pour promouvoir notre profession.
  • Solidarité : Nous sommes combattifs et, quel que soit notre champ de pratique, nous reconnaissons que la solidarité de nos membres est essentielle à l’atteinte de nos objectifs communs. 
  • Respect : Nous sommes collaboratifs, à l’écoute des points de vue de toutes nos parties prenantes, et nos membres respectent le point de vue des autres membres.

Historique

Fondée en 1966 pour représenter les intérêts sociaux, économiques et professionnels des optométristes, l’Association des optométristes du Québec compte aujourd’hui quelque 1400 membres. Depuis ses débuts, l’AOQ innove pour répondre aux besoins de la profession et de la population.

Quelques moments marquants :

  • Année 1970

    • L’AOQ réussit à faire inclure les services optométriques dans le régime québécois d’assurance-maladie, en signant une entente avec le ministre des Affaires sociales, M. Claude Castonguay.
    • Lancement du 1er numéro de la revue L’Optométriste. Cette publication francophone se voulait une vitrine privilégiée de la profession et une carte de visite exceptionnelle. La revue est présentement publiée à plus de 3500 exemplaires, en plus de son édition sur le site web de l’AOQ.
    • Mise en place du premier colloque international annuel sur la lentille de contact et d’un symposium annuel.
  • Années 1980

    • L’AOQ crée le regroupement d’achats Services Optométriques Inc. (SOI) en 1983 pour favoriser le développement de la pratique indépendante de l’optométrie.
    • L’AOQ crée également la Fondation québécoise pour la santé visuelle (FQSV) en 1984, destinée à encourager par des bourses, les projets et les recherches en science de la vision.
    • L’AOQ fonde Protecto-Vision en 1987 pour affirmer l’expertise optométrique en vision industrielle.
  • Années 1990

    • Désassurances successives de la couverture des examens optométriques aux 18-64 ans en 1992 et 1993.
    • Reconnaissance par loi du droit des optométristes à utiliser des agents pharmacologiques et diagnostiques en 1995.
  • Années 2000

    • Adoption de la Loi 87 octroyant aux optométristes le droit de prescrire en 2000; l’Office des professions approuve les règlements de pratique relativement à ce privilège dû aux fonctions d’optométriste en 2003. Dotés des privilèges diagnostiques et thérapeutiques, les optométristes deviennent des acteurs importants en première ligne des soins oculovisuels au Québec.
  • Années 2010

    • Mise en œuvre d’études d’envergure sur la démographie professionnelle et l’avenir de la profession, et de vigoureux programmes de publicité, de relations publiques et gouvernementales pour promouvoir la profession et sensibiliser la population à l’importance de l’examen de la vue et de la santé des yeux.
    • Création du Programme de formation en dispensation de lunettes ophtalmiques pour le personnel d’assistance en optométrie en 2013, conformément au Règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique.
    • Célébration des 50 ans de l’AOQ en 2016 : plusieurs activités mises en place dont l’évolution de l’identité visuelle de la marque reflétant son patrimoine et sa réalité.
    • En février 2017, l’AOQ présentait des demandes très importantes pour le renouvellement de son entente de tarification avec le gouvernement, celles-ci appuyées d’un Livre blanc sur l’optimisation du rôle des optométristes. De septembre 2017 à juin 2018, l’AOQ a mené une intense campagne de relations publiques internes et externes en appui à la négociation. Ponctuée par le retrait sans précédent, le 7 février 2018, de la participation de 90 % des optométristes au régime public, de la réaction du gouvernement empêchant ce retrait par arrêté ministériel, puis du pourvoi judiciaire de l’AOQ pour faire annuler l’arrêté, cette saga s’est terminée le 14 juin 2018 par une entente satisfaisante pour les optométristes.
  • Au fil des années, le travail de promotion fait par les officiers et le personnel de l’AOQ permit d’établir et/ou de renouveler les ententes avec les différents organismes gouvernementaux ou autres qui avaient besoin de nos services, les Affaires sociales, la Commission des accidents de travail, le Ministère des Anciens combattants, etc.