Le programme d’aide financière « Mieux voir pour réussir » pour l’achat de lunettes et de lentilles de contact pour les moins de 18 ans maintenant en vigueur

Depuis le 1er septembre dernier, le gouvernement du Québec rembourse un montant fixe de 250 $ pour l’achat de lunettes et de lentilles de contact pour les jeunes de moins de 18 ans. Voici des explications pour mieux comprendre les particularités de ce programme novateur.

D’abord, il faut savoir que le remboursement est accordé uniquement pour l’achat de lunettes ou de lentilles de contact prescrites par un professionnel (optométriste ou ophtalmologiste) visant à corriger la vision.

Le montant remboursé est de 250 $ quel que soit le montant payé par le parent. Ainsi, même si l’achat est inférieur à 250 $ le parent obtiendra un remboursement de 250 $. Si le montant de l’achat excède le 250 $, le parent pourra mettre l’excédent sur sa déclaration de revenus ou, s’il y a lieu, le faire rembourser par son assureur privé.

Sachez également que…

  • Le remboursement est fait par la RAMQ par le biais d’un formulaire en ligne qui sera complété par le parent de l’enfant. Formulaire de la RAMQ
  • Seuls les achats effectués chez un marchand au Québec sont admissibles.
  • La demande doit être acheminée dans les 12 mois suivant la date de l’achat.
  • Un enfant ayant bénéficié du programme doit attendre deux ans avant d’être de nouveau admissible.
  • Le parent doit garder la prescription et la facture pendant 5 ans. Ces preuves pourront être exigées ultérieurement par la RAMQ pour vérification.

L’importance d’une bonne vision pour le développement scolaire

La mise en place du programme « Mieux voir pour réussir » fait suite à un engagement du gouvernement afin de favoriser le développement du plein potentiel des jeunes et de lutter contre le décrochage scolaire.

Au Québec, un enfant d’âge scolaire sur quatre souffre de problèmes visuels; des problèmes qui, bien souvent, passent sous le radar des parents. Un enfant ne peut pas savoir si sa vision est normale puisqu’il pense voir de la même manière que les autres enfants. Il est donc important d’être attentif si votre enfant se plaint de douleurs à la tête, de fatigue ou si vous remarquez qu’il peine à se concentrer.