Close Membres Trouvez un optométriste

Lunettes de prescription

Les lunettes de prescription se composent de deux éléments : la monture et les lentilles ophtalmiques.

Un vaste choix de monture et de lentilles ophtalmiques est offert sur le marché afin de répondre aux besoins et aux préférences des consommateurs.

Le choix de la monture

La qualité des soudures, la solidité des charnières et la finition de la surface sont des points à surveiller dans le choix de la monture. Grâce à tous les nouveaux matériaux offerts sur le marché, les montures de lunettes sont devenues très légères et permettent aux designers de réaliser de vrais petits bijoux.

Les montures d’acétate ou de « plastique » : ces montures sont offertes dans une variété infinie de couleurs, de textures et d’apparence. Elles peuvent être fabriquées en grand nombre et à bas prix, comme les montures des lunettes de sécurité, ou en très petite quantité de façon artisanale. Composées d’une seule pièce, elles sont plus difficiles à modifier. Il faut donc s’assurer de l’ajustement adéquat de la monture qui doit bien s’appuyer sur le nez pour un confort optimal.

Les montures de métal : ces montures sont offertes dans une grande variété de formes et de couleurs. Elles peuvent aussi être fabriquées en grand nombre ou en petite quantité pour des modèles particuliers. Plus facilement ajustables que les montures d’acétate, elles sont munies de deux plaquettes en plastique qui s’appuient sur le nez. Certains métaux, comme le titane ou l’acier inoxydable, sont très légers en plus d’être hypoallergènes, ce qui limite les réactions cutanées.

Peu importe le choix de la monture, son but premier est de supporter les lentilles ophtalmiques. Pour ce faire, il existe différentes techniques de montage : les verres sont enchâssés dans une monture, un fil de nylon laisse à découvert une partie de la lentille ou les lentilles sont percées afin d’y fixer les branches et le pont. Ces deux derniers types de montage sont moins solides et peuvent ne pas être recommandés selon les activités sportives ou les conditions de travail.

Quatre autres facteurs doivent être pris en considération dans le choix de la monture :

  • la prescription;
  • la morphologie du visage;
  • les activités pratiquées;
  • les préférences esthétiques.

Vidéo : Comment c’est fait? Les montures de lunettes

Le choix des lentilles ophtalmiques

La forme et la courbure, convexe ou concave, d’une lentille ophtalmique varient selon la prescription. Un des désagréments des courbures est la distorsion qu’elles créent, surtout en périphérie de la lentille. Les nouvelles technologies, comme le surfaçage numérique, permettent de corriger la plupart de ces distorsions et d’augmenter la résolution des lentilles, comme le nombre de pixels d’une photo numérique. Grâce à ces nouvelles lentilles à haute résolution, la vision est claire et le confort visuel est optimal puisqu’elles éliminent un maximum de déformations et diminuent ainsi la fatigue visuelle.

Il existe différents types de lentilles selon la correction optique à apporter :

Unifocales : Les lentilles unifocales ou « simple vision » corrigent la vision sur l’ensemble de la lentille. Selon la prescription de l’optométriste, la lentille corrige la vision de près (livre), intermédiaire (écran d’ordinateur) ou de loin (télévision).

Multifocales : Les lentilles multifocales, c’est-à-dire avec des foyers, offrent deux ou trois options de correction visuelle sur la même lentille, selon la prescription de l’optométriste. Les lentilles bifocales ou trifocales présentent une démarcation prenant la forme d’une pastille ronde, d’une demi-lune ou d’une ligne horizontale. Ces lentilles sont moins utilisées puisqu’il s’agit d’une technologie désuète remplacée par les lentilles progressives.

Progressives : Les lentilles progressives servent à corriger la vision de près et de loin. Le segment inférieur de la lentille sert à la vision de près alors que le segment supérieur sert à la vision de loin. Pour améliorer la vision de près, la puissance de la lentille est augmentée. C’est pourquoi sa forme est plus concave que celle des lentilles conventionnelles. Peu importe la distance, la vision est optimale lorsque le regard passe de la zone supérieure à la zone inférieure. Les lentilles progressives ne s’équivalent pas toutes; il en existe des centaines de modèles.

Dans cette même catégorie se trouvent les lentilles « style de vie », ou lunettes d’ordinateur, qui corrigent la vision à différentes distances selon l’activité pratiquée, par exemple à une distance de 60 à 70 cm pour la lecture à l’ordinateur ou à une distance de 40 cm pour la lecture sur papier.

Votre optométriste et l’équipe de la clinique pourront vous aider à choisir une monture et des lentilles qui correspondent à vos besoins et à vos préférences.

Vidéo : Comment c’est fait? Les lentilles ophtalmiques

Traitements de surface

Lorsque l’on porte des lunettes, il est agréable de pouvoir pleinement profiter d’une vision claire, sans la présence de rayures ou de reflets. Cependant, porter des lunettes ne protège pas les yeux de la lumière bleue émise par les appareils électroniques qui ne cessent de gagner en popularité. Afin de contrer tout désagrément et de conserver une bonne santé visuelle, il est possible de traiter la surface de ses lentilles contre les rayures, les reflets et la lumière bleue.

Le traitement antirayure : ce traitement consiste à appliquer une couche de protection sur la lentille afin de la rendre plus résistante aux rayures causées par les nombreuses manipulations des lunettes. Puisque les rayures sur la lentille diminuent le confort visuel, il est intéressant de les limiter.

Le traitement antireflet : ce traitement réduit les réflexions de la lumière tant sur la surface extérieure que sur la surface intérieure de la lentille. Les lentilles paraissent claires et transparentes, et elles améliorent le confort visuel dans toutes les conditions de luminosité.

Le traitement contre la lumière bleue : ce traitement permet de filtrer la lumière bleue nocive, qui est, entre autres, émise par les écrans d’ordinateur, les tablettes électroniques, les téléphones cellulaires, les ampoules fluorescentes compactes et les ampoules à DEL.

APPRENEZ-EN PLUS SUR LES LUNETTES ET LES LENTILLES DE CONTACT

Trouvez un optométriste