Close Membres Trouvez un optométriste

Adolescents de 12 à 17 ans

Développement de la fonction visuelle

L’adolescence est une période marquée par la puberté et les changements, notamment ceux sur le plan physiologique. C’est pourquoi il importe d’acquérir une bonne hygiène visuelle à cette période de la vie, comme éviter de passer des périodes intensives de travail sur l’ordinateur ou d’abuser du cellulaire à quelques centimètres des yeux, et ce, dans le but de préserver la fonction visuelle (acuité visuelle, champ visuel, vision des contrastes et des couleurs, etc.).

Examen de la vision selon l’âge

Un examen annuel de la vision est recommandé puisque c’est souvent à l’adolescence que les troubles de réfraction, particulièrement la myopie, se manifestent. Voici les points à retenir à cette période de la vie :

  • Entre 12 et 17 ans, l’examen de la vue est recommandé tous les ans, même si un suivi plus fréquent peut être nécessaire selon la santé visuelle, par exemple si l’adolescent porte déjà des lunettes ou des lentilles cornéennes.
  • Les frais des examens sont assumés par la RAMQ pour les moins de 18 ans.

L’optométriste doit savoir si les adolescents passent six heures à l’ordinateur tous les soirs ou s’ils ont besoin d’une vision dynamique pour suivre la balle de tennis et gagner le prochain tournoi. Il lui importe aussi de connaître leurs antécédents médicaux, comme les troubles oculaires ou visuels, puisque l’hérédité joue un rôle déterminant dans plusieurs affections.

  • Bien que la mesure de la réfraction, ou « force » de l’œil, soit une étape importante de l’examen, le suivi de la vision binoculaire l’est presque davantage. Un adolescent ne portant pas de lunettes peut avoir une bonne vision de loin et de près, mais peut tout de même ressentir un inconfort visuel en raison d’un trouble de la vision binoculaire, ce qui peut entraîner des symptômes physiques comme des maux de tête et peut même nuire à sa réussite scolaire. Il est donc important de détecter et de traiter ce trouble au plus tôt.
  • L’adolescence est une période où l’on commence à penser à son avenir et au travail que l’on aimerait faire. Le fait de distinguer ou non les couleurs peut avoir une incidence sur le choix de carrière. En effet, différentes professions, comme policier ou pilote d’avion, exigent la réussite du test de vision des couleurs. Une mauvaise vision des couleurs, comme le daltonisme, est un trouble visuel héréditaire qui touche beaucoup plus de garçons que de filles.
  • L’examen de la vision est important, surtout si des membres de la famille ont des troubles oculovisuels.

Signes à surveiller

Voici quelques signes qui peuvent indiquer la présence d’un trouble ou d’une maladie oculaire chez les adolescents :

  • une vision floue de loin, par exemple en regardant le tableau ou la télévision;
  • une vision floue de près lors de la lecture, ou sur le téléphone mobile, la tablette ou l’ordinateur;
  • une vision floue de loin après avoir effectué une tâche de près;
  • des maux de tête, surtout en fin de journée;
  • un inconfort à la lecture ou à l’ordinateur;
  • une rougeur, des picotements ou des tiraillements aux yeux;
  • une vision de près ou de loin qui se dédouble;
  • des plaintes d’inconfort, des maux de tête ou des nausées lors d’activités impliquant la vision en trois dimensions (films en 3D, jeux vidéo en 3D).

Conseils pratiques

  • Pour ne pas stresser inutilement les muscles coordonnant le mouvement des yeux, il est important de garder une distance suffisante entre l’œil et l’écran, ou tout autre support de près, et ce, pour toutes les activités menées au travail, à la maison ou dans les loisirs. Cette distance correspond environ à la longueur de l’avant-bras, du coude à la jointure médiane du majeur (40 à 50 cm). Prenez garde, car bien qu’il soit facile de maintenir cette distance lorsque l’ordinateur est fixe sur un bureau, il est plus difficile de la maintenir lorsque l’on utilise les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.

Les études ont démontré que la lumière bleue émise par nos écrans (cellulaires, tablettes, ordinateurs) peut être néfaste : à court terme, elle cause une fatigue visuelle (maux de tête, picotements des yeux, etc.), à moyen terme, elle peut nuire au cycle du sommeil et à long terme, elle peut endommager la rétine. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter le travail sur écran dans l’heure précédant le coucher.

  • Comme les adolescents s’adonnent beaucoup à la pratique de sports, il est important qu’ils se protègent bien les yeux si des projectiles sont en jeu (rondelles, balles, bâtons, etc.). Le port de protecteurs oculaires ou faciaux est généralement obligatoire dans les sports organisés, mais on le recommande aussi dans les sports de loisir pour éviter tout accident.
  • L’alimentation joue un rôle essentiel dans la santé en général, notamment la santé oculaire. Sans bannir d’aliments, il est important de viser un équilibre et d’avoir un bon apport de vitamines et d’autres nutriments essentiels comme les oméga-3 ou les antioxydants nécessaires au bon fonctionnement de l’œil.
  • La consommation de drogues et d’alcool – parfois attrayante pour les adolescents – peuvent affecter tant leur vision que leur cerveau, les effets à long terme n’étant pas toujours connus. La modération a donc bien meilleur goût.

Apprenez-en plus sur La vision selon l’âge

Trouvez un optométriste