Adolescents de 12 à 17 ans

Développement de la fonction visuelle

L’adolescence est une période marquée par la puberté et les changements, notamment ceux sur le plan physiologique. C’est pourquoi il importe d’acquérir une bonne hygiène visuelle à cette période de la vie, comme éviter de passer des périodes intensives sur l’ordinateur, la tablette ou le téléphone intelligent ou d’abuser du cellulaire à quelques centimètres des yeux, et ce, dans le but de préserver la fonction visuelle (acuité visuelle, champ visuel, vision des contrastes et des couleurs, etc.).

Examen visuel

  • Il est recommandé que tous les adolescents âgés de 12 à 17 ans passent un examen complet de la vue chaque année durant leur parcours scolaire pour vérifier leur acuité visuelle, leur vision binoculaire, leur état de réfraction et l’état de santé de leurs yeux. C’est souvent à l’adolescence que les troubles de réfraction, particulièrement la myopie, se manifestent.  
  • L’optométriste doit connaître les antécédents médicaux, l’hérédité jouant un rôle déterminant dans plusieurs affections, et les besoins de l’adolescent au quotidien, comme ceux liés à la pratique d’un sport qui pourrait nécessiter une protection oculaire.
  • Il est également important d’informer l’optométriste du nombre d’heures passées devant les écrans, notamment les tablettes ou les téléphones intelligents.
  • Les adolescents doivent commencer à penser à leur avenir et au travail qu’ils aimeraient faire. Différentes professions, comme policier ou pilote d’avion, exigent la réussite d’un test de vision des couleurs. Une mauvaise vision des couleurs, comme le daltonisme, un trouble visuel héréditaire qui touche beaucoup plus de garçons que de filles, pourrait avoir une incidence sur leur choix de carrière. C’est pourquoi un examen visuel est essentiel, tant pour la réussite scolaire des adolescents que pour leur avenir professionnel.
  • L’examen visuel peut facilement entrer dans la routine familiale, au même titre qu’un rendez-vous chez le médecin ou le dentiste.

Le saviez-vous?

La Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) couvre les frais d’un examen visuel pour les enfants de 0 à 17 ans

Signes à surveiller

Voici quelques signes qui peuvent indiquer la présence d’un trouble ou d’une maladie oculaire chez les adolescents :

  • une vision floue de loin, par exemple en regardant le tableau ou la télévision;
  • une vision floue de loin après avoir effectué une tâche de près;
  • une vision floue de près à la lecture, ou sur le téléphone mobile, la tablette ou l’ordinateur;
  • une vision de près ou de loin qui se dédouble;
  • des maux de tête, surtout en fin de journée;
  • un inconfort à la lecture ou à l’ordinateur;
  • une rougeur, des picotements ou des tiraillements aux yeux;
  • des plaintes d’inconfort, des maux de tête ou des nausées lors d’activités impliquant la vision en trois dimensions (films ou jeux vidéo en 3D).

Si vous pensez que votre adolescent est atteint d’un trouble de la vue, consultez un optométriste

Conseils pratiques

  • Les jeunes Canadiens de 11 à 17 ans passent en moyenne plus de sept heures par jour devant des écrans. Il est donc recommandé de privilégier des périodes sans écran et de renforcer le temps de qualité en famille.
  • Devant un écran, que ce soit la télévision, l’ordinateur, le téléphone intelligent ou la tablette, les yeux sont très sollicités et ont moins tendance à cligner, causant ainsi une sécheresse oculaire. Pour éviter ce genre de problème, nous recommandons de suivre la règle du 20/20/20, aussi simple que bénéfique. 

Connaissez-vous la règle du 20/20/20?

Toutes les 20 minutes, fixez un objet à une distance d’au moins 20 pieds (6 mètres) durant 20 secondes. Clignez également 10 fois des yeux, très lentement.

  • Si votre adolescent doit regarder un écran, il est important qu’il place la tablette ou le téléphone intelligent à la distance d’un avant-bras des yeux, et l’écran d’ordinateur à un bras des yeux en le positionnant à 20 degrés sous le niveau des yeux pour éviter de stresser les muscles responsables du mouvement oculaire. Attention : il est plus difficile de garder la distance appropriée lorsqu’on utilise un téléphone intelligent ou une tablette électronique.
  • Si votre adolescent porte des lunettes, il est possible de demander des verres antireflets et optimisés pour réduire les efforts de concentration à l’ordinateur.
  • La surexposition à un écran (tablette, téléphone intelligent, ordinateur) peut causer une fatigue visuelle (maux de tête, picotements des yeux, etc.) et nuire au cycle du sommeil. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter les écrans dans l’heure précédant le coucher.
  • Comme les adolescents s’adonnent beaucoup à la pratique de sports, il est important qu’ils se protègent bien les yeux si des projectiles sont en jeu (rondelles, balles, bâtons, etc.). Le port de protecteurs oculaires ou faciaux est généralement obligatoire dans les sports organisés, mais on le recommande aussi dans les sports de loisir pour éviter tout accident.
  • L’alimentation joue un rôle essentiel dans la santé en général, notamment la santé oculaire. Sans bannir d’aliments, il est important de viser un équilibre et d’avoir un bon apport de vitamines et d’autres nutriments, comme les oméga-3 ou les antioxydants, essentiels au bon fonctionnement de l’œil.