Close Membres Trouvez un optométriste

Les traitements et les suivis

Après l’examen oculovisuel, l’optométriste vous proposera des traitements et fera les suivis qui s’imposent.

Traitement des maladies oculaires

Votre optométriste peut traiter certaines maladies oculaires. Si vous présentez des symptômes comme des yeux rouges ou collés, il sera en mesure d’évaluer la situation, de vous prescrire les médicaments appropriés ou de vous recommander à un autre professionnel, s’il y a lieu.

Traitement des amétropies

Les amétropies, ou erreurs de réfraction, sont des troubles de la vision qui regroupent la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme, et qui se corrigent par des lentilles ophtalmiques, pour les lunettes, ou des lentilles cornéennes à forme convexe ou concave, prescrites par un optométriste. Une opération réfractive intraoculaire ou au laser peut aussi être nécessaire.

Traitement des anomalies binoculaires

La coordination des yeux, qui nous permet d’avoir une vision binoculaire et tridimensionnelle, peut varier selon l’affaissement des muscles extra-oculaires et le manque de stimulation visuelle. En présence d’une anomalie binoculaire, il existe des programmes de rééducation visuelle pour renforcer les muscles ou pour stimuler le processus visuel afin de « réapprendre » à l’œil à bien voir. Dans le cadre de ces traitements, on peut recourir à des caches, à des lentilles, à des prismes et à des exercices. Plus les traitements sont entrepris tôt, meilleures sont les chances de récupération.

Retrait des corps étrangers

Au travail comme à la maison, les yeux sont soumis à plusieurs agents agressants qui peuvent atteindre l’œil et s’y incruster, notamment des particules, des poussières ou des insectes, causant un inconfort ou une douleur vive. On parle alors d’une urgence oculaire. Pour éviter les salles d’attente surchargées de l’hôpital ou de la clinique, contactez votre optométriste qui pourra vous recevoir rapidement. En recourant à des gouttes et à des instruments appropriés, il saura déloger l’intrus et soigner la lésion, puis vous prescrira des médicaments, au besoin. Toutefois, si l’optométriste constate que la blessure est sévère, il pourra alors vous diriger vers un centre hospitalier ou une clinique ophtalmologique.

Suivi préopératoire et postopératoire

Lors d’un examen, l’optométriste peut rencontrer un patient qui désire se faire opérer pour ne plus porter de lunettes ou de lentilles cornéennes, tout comme il peut dépister certaines maladies oculaires qui nécessitent des traitements chirurgicaux, tels une cataracte ou du glaucome. Dans ces cas, l’optométriste fera un examen préopératoire, renseignera le patient sur l’intervention chirurgicale et pourra le recommander à un chirurgien. À la suite de l’opération, l’optométriste suivra la guérison du patient et en informera le chirurgien.

Suivi conjoint du glaucome, des cataractes et de la DMLA

Plusieurs pathologies oculaires progressent lentement, mais nécessitent un suivi régulier pour en surveiller l’évolution et déterminer le meilleur moment d’intervenir. Dans le cas du glaucome, il est important de suivre la progression des pertes de champs visuels et de surveiller le contrôle de la pression intraoculaire. Pour les cataractes, un suivi annuel permet de déterminer la nécessité d’une intervention chirurgicale. Inutile dans les premiers stades, puisque les cataractes ne sont pas handicapantes, l’opération devient nécessaire si la diminution visuelle nuit aux activités quotidiennes. Pour la DMLA, un suivi régulier permettra de déterminer la présence d’une détérioration de l’acuité visuelle. Ces trois maladies oculaires peuvent être suivies conjointement par l’ophtalmologiste et l’optométriste.

Apprenez-en plus sur votre vision et vos yeux

Trouvez un optométriste