Close Membres Trouvez un optométriste

Le cristallin, une lentille naturelle à l’intérieur de l’œil, focalise la lumière jusqu’à la rétine pour créer une image claire. Si le cristallin s’opacifie, l’image perçue devient floue. On parle alors d’une cataracte. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une cécité temporaire qui, heureusement, peut être corrigée par une intervention chirurgicale.

La cataracte n’est pas l’apanage des aînés, même s’ils en sont plus fréquemment atteints. Diverses formes de cataractes existent, telles la cataracte congénitale, présente à la naissance, ou la cataracte traumatique, causée à la suite d’un accident. Cette dernière peut, dans bien des cas, être évitée par le port d’un protecteur oculaire comme des lunettes de sécurité pour le travail ou des visières de protection pour le sport. La cataracte peut également se manifester après la prise de certains médicaments comme les corticostéroïdes.

Contrairement à la croyance populaire, la cataracte n’est pas une peau ou un voile qui se forme sur l’œil; tout se passe à l’intérieur du cristallin. Indolore, elle ne provoque pas de sensation de picotement ou de brûlure, et ne cause pas de larmoiement.

Certains facteurs favorisent son apparition tels que l’hérédité, les maladies comme le diabète, la maladie de Paget, l’hypothyroïdisme, les médicaments comme les stéroïdes et la cortisone, et les radiations comme les ultraviolets et les infrarouges.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes communs de la cataracte sont :

  • une vision floue;
  • une sensibilité accrue à la lumière intense;
  • des éblouissements;
  • un difficulté à conduire le soir;
  • une perte d’éclat des couleurs;
  • une vision double d’un œil;
  • une difficulté à réaliser des activités de près en l’absence d’un éclairage optimal;
  • une amélioration de la vision lorsqu’un seul œil est ouvert;
  • une amélioration de la vision de près.

Évaluation et traitements

L’utilisation quotidienne des yeux ne change rien à la progression de la maladie. Rien ne sert de se priver de ses activités comme la lecture, le bricolage ou la conduite automobile. En revanche, si la réalisation de certaines activités devient difficile, il faut alors consulter un optométriste.

Lors de l’examen de la vue, l’optométriste vérifie l’état du cristallin avec des appareils spécialisés (biomicroscope et ophtalmoscope) qui permettent d’observer les structures internes de l’œil et de déceler une opacification du cristallin.

Dès qu’un patient se plaint d’une vision floue, l’optométriste peut lui prescrire d’autres lunettes pour l’aider à conserver une bonne vision. Une bonne protection solaire peut aussi améliorer le confort visuel.

Si une intervention chirurgicale est nécessaire, l’optométriste dirige alors la personne atteinte vers un ophtalmologiste qui remplacera le cristallin devenu opaque par un implant inséré dans l’œil. Pour ce faire, il existe différents types d’implants intraoculaires : unifocal, multifocal ou accommodatif.

L’opération qui dure environ une heure se fait la plupart du temps sous anesthésie locale. Dans la plupart des cas, le pansement est retiré le lendemain lors d’une visite de suivi avec le chirurgien. Habituellement, un seul œil est opéré à la fois. Après l’intervention chirurgicale, des gouttes doivent être administrées pendant quelques semaines pour limiter l’inflammation, éviter l’infection et soulager la douleur. Le patient se remet de l’opération en un mois.

Suivi avec l’optométriste

Lors de l’examen postopératoire, l’optométriste détermine si des lunettes sont encore nécessaires pour améliorer la vision de près, la vision intermédiaire ou la vision de loin.

Même s’il est possible que vous n’ayez plus besoin de lunettes ou de lentilles cornéennes après l’intervention chirurgicale, un examen de la vision reste toujours essentiel pour vérifier votre santé oculaire et le fonctionnement adéquat de toutes les composantes de vos yeux.

Apprenez-en plus sur les maladies des yeux

Trouvez un optométriste