Close Membres Trouvez un optométriste

Rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire regroupe un ensemble de maladies d’origine génétique caractérisées par une dégénérescence des bâtonnets (responsables de la vision de nuit), des cônes (responsables de la vision de jour et des couleurs), et de l’épithélium pigmentaire de la rétine. Cette maladie peut survenir seule ou être combinée à des syndromes comme celui de Usher, associé à une surdité congénitale.

Bien que les symptômes de la rétinite pigmentaire ne se manifestent pas au même moment chez les personnes qui en sont atteintes, la maladie est présente dès l’âge de l’adolescence et progresse tout au long de la vie. La rapidité de sa progression et les troubles visuels qui en découlent varient aussi selon chaque cas. L’atteinte est typiquement bilatérale, diffuse et symétrique.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes communs des rétinites pigmentaires sont :

  • une grande difficulté à voir dans la pénombre;
  • une restriction du champ visuel (vision en tunnel);
  • une sensibilité extrême à la lumière.

Évaluation et traitements

La rétinite pigmentaire peut être détectée assez tôt par un électrorétinogramme (ERG) qui mesure le fonctionnement de l’œil, comme l’électrocardiogramme (ECG) mesure les activités du cœur.

Récemment, des chercheurs ont constaté que la vitamine A de même qu’un régime enrichi d’oméga-3 pourraient aider à ralentir la progression de la maladie chez certaines personnes.

Suivi avec l’optométriste

Si vous êtes atteint de rétinite pigmentaire ou pensez l’être, il est important de passer un examen complet de la vue chez votre optométriste, et ce, afin de préserver votre vision le plus longtemps possible.

Si un membre de votre famille se plaint de troubles visuels, et que vous avez des antécédents médicaux de cécité, consultez votre optométriste qui fera un examen minutieux et saura vous diriger vers les services adéquats, le cas échéant.

Apprenez-en plus sur les maladies des yeux

Trouvez un optométriste