Close Membres Trouvez un optométriste

Corps étrangers

Les blessures causées par un corps étranger sont celles que l’on rencontre le plus souvent dans les cliniques d’optométrie.

Les corps étrangers consistent en des particules qui atteignent l’œil et qui se logent dans les couches superficielles. Il peut s’agir, entre autres, de particules de métal, d’éclats de bois, d’un insecte ou d’une poussière.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes communs d’une blessure causée par un corps étranger sont :

  • une sensation d’un grain de sable ou d’un cil dans l’œil;
  • une rougeur;
  • un larmoiement excessif;
  • une grande sensibilité à la lumière;
  • une enflure des paupières.

Évaluation et traitement

La première étape de l’examen consiste à utiliser un colorant sous forme de gouttes oculaires pour observer le corps étranger et les tissus endommagés. Si le corps étranger est collé à la surface de l’œil, c’est-à-dire sur la cornée ou sur la conjonctive, il sera délogé par un simple lavage avec une solution saline ou par un léger frottement à l’aide d’un coton-tige.

Si le corps étranger est logé dans les tissus oculaires, il sera retiré à l’aide de petits instruments de précision comme des aiguilles ou des pinces de bijoutier.

Le retrait d’un corps étranger à la surface de l’œil laisse une plaie ouverte. Pour éviter une infection, on prescrit souvent des gouttes ou des onguents antibiotiques au patient. Durant la première semaine, il est possible que l’œil soit sensible; les lubrifiants oculaires servent à le soulager.

Pour protéger l’œil, on recourt rarement aux pansements. On utilise plutôt une lentille cornéenne pendant les premiers jours de guérison.

Suivi avec l’optométriste

Selon la gravité de la blessure et la nature du corps étranger, l’optométriste effectue des examens de suivi quelques jours après l’incident. S’il prescrit un antibiotique au patient, il réévaluera les tissus blessés et documentera l’évolution de la guérison.

L’évaluation sommaire est couverte par la RAMQ, mais la prise en charge, c’est-à-dire la prescription d’un traitement et le suivi, est aux frais du patient.

Si vous devez consulter un optométriste pour une urgence oculaire, sachez que les délais – rendez-vous, temps d’attente et prise en charge – sont beaucoup plus courts dans les cliniques d’optométrie.

Apprenez-en plus sur les urgences

Trouvez un optométriste